Tout est possible, les bulbes se multipliant par 2 ou 3 chaque année, 10 bulbes suffisent pour être autonome en safran après … une dizaine d’années.

A l’opposé, 20000 gros bulbes (calibre 0) permettrons une récolte suffisante pour dégager un vrai salaire dès la première année.

Seulement voilà, la culture du safran, même si elle fait partie des plus simples, ne s’improvise pas et il faut 2 ou 3 ans avant d’appréhender les particularités (uniques) de votre sol.

Comme toujours, tout est affaire de compromis…

Une option qui nous parait raisonnable, si vous démarrez l’activité safran sans être libéré totalement de votre métier actuel, c’est de viser l’autonomie financière à la troisième récolte.

La surface type sera alors d’environ 300 m² pour un investissement d’environ 4000 € de bulbes STD (7500 € et 190 m² avec des bulbes GP).

Autour de cette “référence” de progression sur 3 ans vous pouvez, en fonction de votre situation, retarder ou avancer l’échéance d’un an ; les chiffres sont alors à diviser ou multiplier par 2

Si vous avez besoin d’un vrai salaire dès la première année, le plus sage est de s’inscrive à la chambre des métiers et d’achetez du safran en gros (français bien sûr) . Vous serez donc, en plus de votre statut d’agriculteur, artisan transformateur revendeur pendant quelques années.

Surface totale nécéssaire

Pour travailler dans de très bonne conditions, 5 à 6000 m² sont nécessaires (3 à 4000 m² avec des GP).

Il est possible de fonctionner sur 2000 m² mais il faudra travailler différemment (rotations plus fréquentes) et GP indispensables.